Des croyants manifestent contre la laïcité

Added 26/6/2011

J'ai lu une actualité très intéressante dernièrement et comme le site refuse de recevoir mon commentaire pourtant aussi respectueux que les autres, j'ai décidé de m'exprimer ici. Ça va bien faire, je vais pouvoir en dire plus. Donc, voici l'article en question de la presse canadienne:

Des chrétiens ont manifesté samedi à Québec pour contrer le «vent de laïcité» qui balaie le Québec.Selon les organisateurs, environ 700 personnes se sont mobilisées pour affirmer leur appartenance à l'héritage chrétien dans le cadre de la Marche chrétienne 2011.Le porte-parole du rassemblement, le pasteur Réal Gaudreault, a expliqué que l'athéisme, la neutralité et le laïcisme extrême sont devenus les éléments dominants dans les institutions québécoises.Parmi les exemples mentionnés, la contestation juridique intentée contre le maire de Saguenay, Jean Tremblay, en lien avec la récitation de la prière avant la tenue des réunions du conseil municipal.Le pasteur a aussi déploré que certains groupes, au nom de l'objectivité, occupent tout l'espace et «tassent» les autres.Les manifestants se sont rendus jusqu'à l'Assemblée nationale.

Ce commentaire revenait souvent: "
pas facile de se faire tasser quand on a occupé la place pendant des décennies". Occuper la place est un grand mot... On voit bien avec la société qu'on a depuis plusieurs années que l'Église ne force pas les consciences ben ben...Par contre, elle se dresse comme un signe visible pour les chrétiens qui ont besoin de voir d'autres chrétiens. Comme les commercent ont le droit d'être annoncé avec leur mentalité de consommation, comme les bars ont le droit d'annoncer leurs évènements avec une autre mentalité, plus libre que dans une école (qui veulent nous exiger une religion floue avec tout et rien à la foi)de la même façon que des chansons à la radio ont le droit depuis des années d'agir sur notre conscience en nous disant d'imaginer un monde sans religion en laissant sous entendre que ce sont elles les causes de la guerre au lieu de dire que c'est l'orgueil et le manque de tolérance des hommes, la soif de pouvoir et d'argent: Que ce soit des athés, des religieux ou entre les deux.

   Pour ma part, j'ai toujours senti la religion très timide. Même en ayant l'enseignement religieux dans les écoles, c'était un cadeau empoisonné. D'abord, il n'était pas rare que des gens l'enseigne alors qu'ils n'avaient même pas la foi eux-mêmes (Beau témoignage et très stimulant!)En plus, si un élève osait avoir vraiment la foi et s'intéresser vraiment au cour, il était rejet du groupe. Je me souviens qu'à l'école secondaire je faisait semblant de trouver ça plate parce que j'avais peur des autres; alors que dans mon coeur j'espérais tout le temps que quelqu'un se lève et s'affirme comme croyant parce que je me sentais très seule comme croyante.

Les derniers évènements avec le maire du Saguenay ont réveillé beaucoup de mauvais souvenir. Ces gens qui huaient Jean Tremblay juste parce qu'il tenait à sa petite prière en se justifiant avec les droits de la personne m'ont fait beaucoup de peine. Et les médias qui surveillent ses moindres gestes pour le "vulgariser, le ridiculiser" parce qu'il se tient debout et s'affirme.
Ouais, ça m'a rappelé beaucoup de mauvais souvenir parce que c'est souvent le lot des chrétiens que d'être vus comme "fermés d'esprit" (alors que l'autre côté est souvent pas très mieux si quelqu'un veut parler de Jésus). Parce que c'est souvent notre lot d'être jugé, de faire "jaser" le monde, voire même ridiculisé.C'est souvent notre lot d'être à part des autres parce qu'on sacre pas, qu'on vit pas pareil, etc. Il arrive même souvent qu'on soit étiquetés comme "plate" au lieu que d'essayer de trouver d'autres choses qu'on pourrait avoir en commun. En fait, il faut que ça cesse l'intolérance aux religions car ainsi, il y a atteinte au droits de la personne dans son intégrité. Parce que tout ça crée des rejets social et les dommages Peuvent en être très grands. Les protecteurs des droits de la personnes devraient veiller là-dessus parce qu'on a pas besoin d'être psychologue pour savoir que des comportements méprisants sont très malsains pour l'intégrité d'une personne.

   J'ai le goût aussi de soulever que notre société est remplis de signes anti-religieux. Que ce soit sur internet, sur les publicités, dans les films, la radio, les écoles, les loisirs et parfois même le travail. Donc en plus de marcher à contre-courant depuis très très longtemps, je crois que c'est pas trop demander de souhaiter avoir le droit d'exister comme croyants, le droit de voir qu'il y a d'autres croyants, le droit d'être respecté comme croyant. Surtout qu'on est quand même bien sur nos propres terres.

Enfin, si l'un des manifestant se promène sur mon site, je souhaite leur dire bravo pour leur courage et leur dire que je suis avec eux dans cette belle démarche pour notre liberté.
Category : Questions de foi | Comments (2) | Write a comment |

à propos des scandales d'églises

Added 24/6/2011

Depuis quelques années, les médias ont propagé de nombreux scandales à propos de l'Église, poussant ainsi la population à croire qu'elle est fautive du sida et des désordres sexuels. (alors que ça arrive fréquemment chez les non-croyants et que pour que ça arrive chez un croyant, il ne devait qu'avoir l'apparence d'un croyant.)    Ce qui est étrange dans tout cela, c'est que les bars sont des lieux propices aux désordres sexuels et la population est loin de les déserter. Les films sont de plus en plus érotiques, même ceux les plus ordinaires, et on ne s'en formalise pas. La publicité est porté sur le sexe, la mode est aux shorts quasi-bobettes, beaucoup d'émissions sont très portées sur la sexualité, les cours de sexualité à l'école ne favorise pas l'attente, mais des moyens sans "danger" pour se déculpabiliser de faire de la sexualité sa drogue dès la puberté!     Et après, on ose critiquer l'église bâtie sur 2000 ans d'histoire! Depuis des années, les préceptes de l'église sont boudés et la sexualité prends de l'ampleur. Si bien qu'on peut difficilement regarder une revue, du contenu internet inoffensif, etc, sans qu'il soit pollué par des mauvaises images. J'étais outrée la semaine passée car je regardais un petit vidéo rigolo sur des animaux avec un jeune membre de ma famille et la finale était tout à fait scandaleuse pour des jeunes yeux.    L'église, que notre société dénigre s'est toujours battu contre ces fléaux. En regardant une vieille série de don matheo (un prêtre détective) j'étais triste que nous ayons perdu ces belles valeurs où les enfants de 11 ans ignorait encore comment se faisait les bébés, ce qui gardait leur comportement pur.   L'Église contient de nombreux piliers qui ont contribué à rendre notre monde meilleur. Le pape Jean 23 en est un grand exemple. Il a stoppé des guerres! Durant son cours temps de pontificat il a prêché l'unité, l'accueil et le dialogue. Le pape  Jean paul II, lui a pardonné VISBLEMENT à quelqu'un  qui a tenté de le tuer! L'Église a créé les hôpitaux. Mère thérèsa a fait des choses extraordinaires pour apaiser les souffrances d'autrui. Et ETC. Tout ça n'est que le 1% de bien que l'Église a fait. Alors pourquoi notre société accuset-t-elle l'église pour ses maux qui se réalisent un peu partout dans toute les sphères? Parce qu'elle prêche le contraire? Parce qu'elle ne peut forcer ses adeptes à se convertir réellement? J'avoue que je n'y comprends rien.
Category : Questions de foi | Comments (0) | Write a comment |

Dieu et le repos

Added 29/5/2011

La vie va si vite et le temps pour le repos est souvent très compté. J'ai pris connaissance en fin de semaine d'un petit texte très songé à propos du sommeil. Non pas dans le sens d'encourager la paresse, mais de prendre conscience que le repos de l'âme, du corps et de l'esprit est aussi important que le travail en lui même, voire même peut-être plus car il sera exécuté avec plus d'amour, de vérité. Je débuterai d'abord par cette exhortation de Saint-Bernard envers son ami qui était un membre de l'église important. Elle s'intitule: "reviens à toi-même".

"Si tu veux être tout entier à tous, à l'exemple de celui qui s'est fait tout à tous, je loue ton humanité, mais à condition qu'elle soit pleine et totale. Or, comment le serait-elle si tu t'en exclus? Toi aussi tu es homme. Donc pour que ton humanité soit pleine et entière, il faut qu'elle t'inclue, toi aussi, dans cette ouverture du coeur que tu réserves à tous.

Autrement, que te sert-il, comme disait le Seigneur, de gagner l'ensemble des hommes, si toi, tu te perds? Ainsi, puisque tu es le bien de tous, sois toi-même l'un de ceux qui te possèdent. Pourquoi serais-tu le seul à être privé de cette faveur? Jusqu'à quand vas-tu négliger de te recevoir toi-même, à ton tour, parmi ceux qui se présentent?"

Enfin, voici le texte à propos du sommeil...qui n'est pas à prendre juste dans le sens propre du mot, mais qui fait aussi référence à entrer dans le repos du Seigneur. En effet, lorsqu'on est inquiet, troublé, agité, on est pas reposé même si on dort. Dans la bible, Jésus dit souvent de ne pas craindre, que notre coeur ne se trouble pas. Alors voilà:

Il y a des hommes qui ne dorment pas.
Je n'aime pas celui qui ne dort pas, dit Dieu. (Ici je dirais plus que c'est notre coeur qui est fermé quand on lui fait pas confiance, ce qui ferme notre coeur à l'amour de Dieu parce que Dieu est amour et il n'arrête jamais d'aimer)
Le sommeil est l'ami de l'homme.
Le sommeil est l'ami de Dieu.
Le sommeil est peut-être ma plus belle création.
Et moi-même je me suis reposé le septième jour.
Celui qui a le coeur pur, dort.   
                          Et celui qui dort a le coeur pur.
C'est le grand secret d'être infatigable comme un enfant.
D'avoir comme un enfant cette force dans les jarrets.
Ces jarrets neufs, ces âmes neuves
Et de recommencer tous les matins, toujours neuf,
Comme la jeune, comme la neuve Espérance.
Or, on me dit qu'il y a des hommes qui travaille bien et dorment mal.
Qui ne dorment pas.
                           Quel manque de confiance en moi!
C'est presque plus grave que s'ils travaillaient mal mais dormaient,
Car la paresse n'est pas un plus grand péché que l'inquiétude
Et que le désespoir et le manque de confiance en moi.
Je ne parle pas, dit Dieu, de ces hommes
Qui ne travaillent pas et qui ne dorment pas.
Je parle de ceux qui travaillent et qui ne dorment pas.

Je les plains. Je parle de ceux qui travaille, et qui ainsi
En ceci suivent mon commandement, les pauvres enfants
Et qui d'autre part n'ont pas le courage, n'ont pas la confiance, ne dorment pas.

Je les plains, je leur en veux. Un peu. Ils ne me font pas confiance.

Comme l'enfant qui se couche innocent dans les bras de sa mère,
Ainsi ils ne se couchent point innocent dans les bras de ma Providence.
Ils ont le courage de travailler.
Ils n'ont pas le courage de ne rien faire.
Ils ont la vertu de travailler.
Ils n'ont pas la vertu de ne rien faire.
De se détendre. De se reposer. De dormir.
Les malheureux, ils ne savent pas ce qui est bon.
Ils gouvernent très bien leur affaires pendant le jour.
Mais ils ne veulent pas m'en confier le gouvernement pendant la nuit.
Comme si je n'étais pas capable d'en assurer le gouvernement pendant une nuit...

Comme si plus d'un,
Qui avait laissé ses affaires très mauvaises en se couchant,
Ne les avait pas trouvées très bonnes en se levant,
Parce que peut-être j'avais passé par là.


Category : psychologie | Comments (0) | Write a comment |

| Contact author |